27 rue Claude Decaen - 75012 Paris

La carte professionnelle d’éducateur sportif

Pour la rentrée, si ce n’est déjà fait, pensez à demander votre carte professionnelle auprès de votre DDCS !
 
Cette carte après votre diplôme en poche, vous permet d’enseigner professionnellement.
La démarche est simple et se fait maintenant par internet en quelques clics et scans : https://eaps.sports.gouv.fr/ 
 
Les avantages de la carte pro :
La carte pro est seule à vous identifier sur le plan national et professionnel.
Seules les cartes professionnelles identifient les effectifs d’enseignants professionnels AEMC.
La carte pro simplifiera la gestion de tous vos contacts.
Elle fait foi pour les structures employeurs et vous permet de répondre sans délais à une opportunité d’intervention ponctuelle en établissement ou entreprise.
 
Pour l’Etat et le ministère des Sports, seuls les porteurs de cartes pro sont considérés comme professionnels. Ainsi une discipline sportive avec peu de porteurs de cartes pro peut être considérée comme négligeable.  A terme cela peut avoir un impact sur le maintien ou la perte de nos diplômes pour les générations futures. Vos diplômes CQP et DE ont d’autant plus de valeur que vous prenez votre carte pro.
 
Pour la FAEMC, prendre sa carte pro est un acte majeur qui donne de la visibilité aux nombreux enseignants diplômés actifs qui facilite la poursuite des actions de formation et professionnalisation des nouveaux enseignants. 
Pour vous, pour eux, pour appuyer l’action fédérale, soyez visibles ! 
 
Tous porteurs de votre carte professionnelle !
 

https://eaps.sports.gouv.fr/

 

PIECES A JOINDRE AU DOSSIER

  • 1 copie d’une pièce d’identité (carte nationale d’identité ou passeport)
  • 1 photographie d’identité
  • 1 copie de chacun des diplômes, titres ou certificats invoqués
  • certificat  médical  de  non  contre-indication  à  la  pratique  et  à l'encadrement des activités physiques ou sportives, de moins d’un an

QUI DOIT SE DÉCLARER ?

La profession d’éducateur sportif est une profession règlementée. L’éducateur sportif exerçant contre rémunération a des obligations dont celle de se déclarer auprès de la DDCS.

Les éducateurs bénévoles ne sont pas concernés par cette démarche.

POURQUOI SE DÉCLARER ?

La déclaration permet de vérifier que :

  • L’éducateur  a  les  diplômes,  titres  ou  certificats  requis  pour  enseigner  contre  rémunération.
  • L’éducateur respecte bien l’obligation d’honorabilité, c'est-à-dire qu’il n’a pas fait l’objet d’une condamnation pour crime ou délit (Une demande de casier judiciaire (bulletin n°2) est faite par les services de la DDCS.
  • L’éducateur est apte, d’un point de vue médical, à encadrer et enseigner l’activité. Un certificat médical est demandé lors de la déclaration.

Elle permet également de répertorier le nombre d’éducateur sportif présent sur le territoire.

RÉFÉRENCES RÈGLEMENTAIRES :

« Les personnes exerçant contre rémunération (…) déclarent leur activité à l'autorité administrative. »  Article L. 212-11 du Code du sport.

« La déclaration est renouvelée tous les cinq ans. Le préfet est informé de tout changement de l'un (...) des éléments qui y figurent. » Article R. 212-85 du code du sport.

« Le fait pour toute personne d'exercer contre rémunération (…) sans avoir procédé à la déclaration (…) est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende. » Article L. 212-12 du code du sport.