27 rue Claude Decaen - 75012 Paris

Taichi chuan, un art pour sortir du rapport de force

Sébastien, consultant en management et communication, est également enseignant de taichi chuan. Il utilise certains exercices de son art martial pour faciliter les relations et la gestion de stress.

La relation humaine comme facteur de stress
Nous savons que l’intensité du travail est un facteur de stress en milieu professionnel.  Mais avons-nous conscience que les relations professionnelles aussi peuvent en générer ? J’ai assuré précédemment la direction d’EHPAD pendant plusieurs années. La charge de travail était très importante, mais la dimension relationnelle était prépondérante : source de motivation et de satisfaction, elle était aussi génératrice de tensions, de frustrations et de déceptions.
 
Le rapport de force, risque ou opportunité ?
Face à des situations relationnelles complexes, nous glissons très souvent vers le rapport de force. Nous cherchons à défendre notre point de vue, à convaincre l’autre ou à l’inverse, nous laissons l’autre prendre la main en espérant qu’il nous laissera tranquille même si les orientations ne nous conviennent pas.
Le taichi chuan est un art martial interne basé sur la détente musculaire, une posture physique solide et la souplesse des mouvements. J’ai remarqué que sa pratique nous apprend à  sortir du « rapport de force » même dans des situations conflictuelles. C’est un art de « combattre sans combat ».
 
Les apports du taichi chuan dans la relation
Le taichi chuan propose de développer une posture intérieure et corporelle permettant de faire face à toutes sortes d’agressions, sans se blesser, ni blesser l’autre, et tout en gardant une grande liberté de mouvement.
En plus des exercices réalisés individuellement, cet art propose un travail corporel avec un partenaire, appelé tuishou ou poussée des mains. Il permet d’expérimenter différentes modalités relationnelles dans le contact avec l’autre, de prendre conscience très concrètement que le rapport de force peut être crispant, énergivore, risqué et peu satisfaisant à long terme.
 
Utiliser des outils du  taichi chuan dans son activité professionnelle

Grâce à ma pratique de tuishou, j’ai progressivement développé dans mon activité professionnelle de conseil, des exercices grâce auxquels les participants peuvent :
- sortir du rapport de force réactionnel et de relations conflictuelles pour développer des relations conscientes, constructives et stimulantes
- réduire le stress relationnel et développer une attitude intérieure détendue dans la relation à l’autre
- augmenter sa liberté d’action et ses possibilités de choix vis-à-vis des autres
- diriger son action dans la direction souhaitée en optimisant son énergie
- améliorer la coopération, le travail en équipe et l’atteinte des objectifs collectifs
Voir, par exemple : https://www.youtube.com/channel/UCVqERnnC3lUP_mIVbnNH5jA

Après avoir expérimenté les bienfaits du taichi chuan dans les relations professionnelles, je suis maintenant heureux de pouvoir les partager dans mes interventions de formation en entreprises.  
 
Sébastien MARIE, enseignant de taichi chuan et formateur en management, communication et gestion du stress (« éthis consulting »)