27 rue Claude Decaen - 75012 Paris

Santé Bien-être

Accéder au questionnaire Liste ressource des enseignants référents santé de la FAEMC

Gérer les émotions

Pratiques corps-esprit : de l'activité physique à la gestion des émotions : tel est le thème qu'a choisi de traiter Pierre Anot, jeune anthropologue en service civique auprès de la FAEMC.
Accueilli par le Professeur Alain Baumelou dans le cadre d'un partenariat avec le Centre Intégré de Médecine Traditionnelle Chinoise de l'hôpital de la Pitié Salpêtrière à Paris, il aborde la gestion des émotions sous un angle peu usité, celui des sciences humaines.

En avant première de la publication en juillet de son étude rigoureusement documentée, voici à votre disposition 3 fiches "mémo santé" :

 

Activité Physique sur Prescription Médicale (APPM)

Conscient de l'importance de l'activité physique dans le domaine de la santé, le législateur a inscrit dans la loi en décembre 2016 la prescription médicale d'une activité physique adaptée.
En savoir plus sur l'APPM - état actuel à mai 2017 télécharger le pdf

 

TAI CHI - La méditation en mouvement 
une approche scientifique pour un art millénaire

Peter W. Wayne - Ed. Belfond

Conciliant la sagesse ancienne avec les perspectives scientifiques de la bio-médecine qui englobe les antagonismes entre science et art, recherche moderne et sagesse traditionnelle, Peter Wayne traite des qualités intrinsèques de notre discipline dans un langage simple, plaisant et illustré, accessible à chacun.
Après un chapitre introductif sur l’histoire et les développements contemporains du taichi chuan, il explore les bénéfices de la pratique dans l’équilibre du corps et de l’esprit, tant dans leurs aspects usuels que comme accompagnement thérapeutique. Il montre notamment comment ses concepts fondateurs peuvent s’intégrer dans la vie quotidienne en améliorant la force interne, la vigueur, la santé globale et le lien social par la pratique de groupe.
Cet ouvrage apporte des réponses claires, précises et argumentées sur les questions que peuvent se poser médecins, praticiens de santé, acteurs publics et politiques, enseignants, dans le cadre de la prévention des chutes, des risques cardio-vasculaires, de la gestion de la douleur chronique et de la dépression.  S’appuyant sur des études cliniques précises il explique comment le taichi chuan agit comme thérapie complémentaire, sur les processus physiologiques du cerveau, du cœur, du système musculo-squelettique, des systèmes nerveux et immunitaire et de l'esprit émotionnel.
Assurément, une lecture remarquable à approches multiples, à ne pas manquer.

 

Le magazine Faire Face présente les bienfaits du taichi chuan

Faire Face est un magazine et un site internet édités par l'Association des Paralysés de France. Le magazine développe une ligne éditoriale centrée sur des sujets pratiques liés à la santé, aux droits, aux aides techniques et à la vie sociale de ses lecteurs.

Dans le numéro 749 de mai-juin, Frank Noden et Véronique Le Breton, tous deux diplômés de la FAEMC, présentent les bienfaits du taichi chuan, qu'ils enseignent à des élèves valides et handicapés.
Ils évoquent une expérience acquise auprès de personnes souffrant de troubles tant moteurs que neurologiques, ou de maladies chroniques.

En avant-première, lire l'article

 

Vous avez dit sport sur ordonnance ?

La Loi santé 2016-41 du 26 janvier 2016 est maintenant assortie de son décret d'application, 2016-1990 du 30 décembre 2016 !

La loi prend ainsi en compte le fait que les thérapeutiques non médicamenteuses ont fait la preuve de leur efficacité en complément des traitements conventionnels pour les maladies graves et même parfois en substitution pour des affections plus légères.

 

Répondre à la demande des prescripteurs

La Commission Santé de la FAEMC élabore dès à présent les outils qui permettront aux enseignants d’arts énergétiques et martiaux chinois d’honorer les prescriptions des médecins :
Un Kit Sport Santé sera élaboré et prochainement mis à leur disposition
Des formations les aideront à élaborer des protocoles adaptés à la personne, à ses motivations et son état de santé.

 

Le taichi chuan pour l'équilibre

La presse en parle : "La stabilité physique et psychique s'acquiert après avoir trouvé son centre de gravité. Démonstration"... en page 95 du magazine Pleine Vie n° 362 d'août 2016.

 

 

 

 

 

Journée mondiale contre l'ostéoporose

Le taichi chuan est un art martial dit « doux », accessible à tous, y compris aux personnes souffrant d’ostéoporose. Le Dr Miller, médecin, membre du comité directeur de la FAEMC, répond à trois questions.
Lire l'article

 

Le dictionnaire médicosport-santé du CNOSF

Le 9 décembre 2015, le comité olympique Français (CNOSF) a officiellement présenté la première version du « Médicosport-santé ».
Appelé à devenir une aide précieuse à la prescription d’activités physiques et sportives, cet ouvrage va devenir le guide de référence pour tous les médecins qui seront prochainement encouragés à proposer à leurs patients du sport sur ordonnance.
Il s'appuie sur les trois niveaux de prévention définis par l'OMS.
En partenariat avec les Éditions Vidal, l’ouvrage est dans un premier temps livré sous forme numérique. Il a pour vocation à être diffusé dans le cadre de l’aide à la prescription vers les médecins généralistes, en particulier, et plus largement vers toutes les professions de santé, ainsi que vers le grand public dans une forme simplifiée.
Sur les 51 contributions adressées au CNOSF par les fédérations sportives, 20 ont été retenues, dont celle de la FAEMC en première lecture !

En savoir plus sur le Médicosport-Santé

Télécharger les pages du Médicosport-santé relatives aux arts énergétiques et martiaux chinois

 

Les reportages-santé de la FAEMC

Les arts énergétiques et martiaux contribuent naturellement au retour en santé dans un nombre croissant d’établissements de soins, établissements hospitaliers, centres de rééducation et d’accompagnement post-opératoires, EHPAD, etc.
Le premier des Reportages Santé de la FAEMC vient de paraître : découvrez notre retour en image sur le programme développé à l'hôpital de St Jean d'Angely.

 

REJOIGNEZ-NOUS !

En 2015, la commission s’est structurée pour accueillir vos projets, vous informer et vous diriger vers des formations adaptées... que vous soyez professeurs ou médecins.

Responsable : Laurent Perron - tel: 06 82 83 44 15 / com.sante-bien-etre@faemc.fr

Les membres de la commission en 2015 : Magali Canté, Alex Chenière, Florence Choffrut Phan, Eric Conte, Dr Hugues Deriaz, Thérèse Fleurent, Akli Hammadi, Alix Helme-Guizon, Christian Millard, Dr Pierre Miller, Laurent Perron, Jean Piau, Dr Marianne Plouvier, Sonia Sladek, Thierry Stenger, Serge Lephat Vinh, Fadila Arabat-Ziane

 

Des pratiques thérapeutiques complémentaires reconnues

L’intérêt du taichi chuan et du qigong pour de nombreux types de patients a été reconnu en 2013 par l’académie de médecine.

La pratique du taichi chuan et du qigong consiste en des exercices naturellement adaptables à la capacité des personnes.
Ces disciplines permettent d’améliorer équilibre, souplesse, coordination, psychomotricité et plasticité cognitive. Elles sont naturellement bénéfiques à la santé globale quels que soient les pathologies et les publics. Notamment pour les seniors dans le cadre de prévention des chutes, mais aussi vers un public plus jeune sujet au stress ou à la dépression.
Il n’y a donc pas de réelles contre-indications.
Néanmoins, dans le cas de lombalgies, d’arthroses sévères, de publics souffrants de troubles cardio-vasculaires (suivant un traitement), l’enseignant est attentif à la bonne mesure de l’amplitude des mouvements et de l’intensité des exercices.

Les positions sont adaptées aux capacités des pratiquants et peuvent aussi être pratiquées assises.
Dans le cadre de cours axés sur la prévention des chutes, un assistant accompagne généralement le professeur dans le suivi des élèves.
 

Téléchargez la brochure présentant taichi chuan et qigong aux établissements de santé

Présentation vidéo de quelques bienfaits du taichi chuan

3 études américaines sur les bienfaits du taichi chuan

 

Taichi chuan et qigong en milieu hospitalier

De juin 2013 à janvier 2014, la FFWaemc, en collaboration avec le Ministère des Sports, a mené un projet d'expérimentation autour d'ateliers de qigong et de taichi chuan auprès d'un public seniors, sédentaires, et/ou atteint de maladies chroniques non transmissibles.
En centre socio-culturel ou en structures médicalisées, le projet s'est déroulé sur trois régions : l'Ile-de-France (qigong), la Bourgogne et en Rhône-Alpes (taichi chuan).
Cette expérience sera prochainement élargie à d'autres régions en France.

Expérience pilote en Bourgogne : voir la vidéo

Expérience pilote en Ile de France : voir la vidéo

 

La santé par le taichi chuan et le qi gongLa santé commence par l'activité physique

L’enquête de 2010 portant sur les pratiques physiques et sportives en France a révélé que 20% des personnes âgées de 15 ans et plus ont déclaré avoir pratiqué, au cours des douze derniers mois, une activité physique ou sportive (APS) moins d’une fois par semaine.
Notre mode de vie actuel est propice à une diminution de l’exercice physique et à une plus grande sédentarisation. Cette évolution n’est pas sans conséquence sur notre état de santé, avec l’augmentation du nombre de personnes présentant des facteurs de risque comme la surcharge pondérale, l’hypertension artérielle ou atteintes de maladies non transmissibles telles que le diabète, le cancer et les maladies cardio-vasculaires.

Voir la définition de l'activité physique et sportive proposée par le Ministère des Sports
Lire le rapport de l'Inserm "Activité physique : contexte et effets sur la santé" (pdf)
 

 

 

QIGONG ET NEUROSCIENCES
Les actes du Colloque du 13 avril 2013

Le cerveau humain est sans aucun doute la structure biologique la plus complexe jamais étudiée par les scientifiques. Au XXe siècle, les progrès en matière de technologie d'analyse et d'exploration ouvrent la voie à la recherche des propriétés électriques du cerveau et de ses cellules nerveuses. Grâce à la progression fulgurante de l'imagerie médicale et des explorations fonctionnelles, les neurosciences ont pris leur essor ces deux dernières décennies, et fournissent déjà de nouvelles et nombreuses données qui bouleversent quelque peu nos connaissances. Le cerveau vivant n'est plus cette "boîte noire" fermée et inaccessible aux scientifiques, mais un organe dont on peut enfin observer et mesurer le fonctionnement. Les découvertes en neurosciences permettent aujourd'hui de revisiter certaines des pratiques de santé comme la méditation ou le qigong.

 

 

Isabelle Gougeon / Qu'est-ce que le qigong ?
Dr Akli Hammadi / Que sont les neurosciences ?
Alix Helme Guizon / Neurosciences et apprentissage
Pr Pierre Bustany / Neurosciences contre stress et dépression : Qu'est-ce qui marche le mieux ? La preuve par l'image
Henri Tsiang / Des neurosciences au qigong... ou vice-versa ?

Dr Hugues Deriaz / Neurones miroir et transmission (conférence donnée le 13 mai 2012 à l'occasion du Festival de Wushu)

72 pages

Commander les actes du Colloque

 

TAICHI CHUAN ET SANTE
Les actes du Colloque du 30 avril 2011

Les effets positifs sur la santé de la pratique régulière des arts internes comme le taïchi chuan sont de mieux en mieux connus et évalués. Au point que ces disciplines internes, martiales et énergétiques, sont prescrites par les médecins eux-mêmes, y compris en milieu hospitalier.
Les intervenants du Colloque Taïchi Chuan et Santé, le 30 avril 2011, ont abordé la dimension thérapeuthique, qui fait partie, tout autant que la technique martiale, des aspects traditionnels du taïchi chuan.

 

 

 

Dr Marianne Plouvier / Présentation de l'étude "Les effets du taïchi chuan sur la santé physique et psychique, une revue de la littérature sur le sujet"
Pierre-Yves Roquefere / Lenteur et physiologie musculaire
Françoise Giromini / Intérêt de l'utilisation des arts martiaux en psychomotricité
Jean-Marc Tenenhaus / Résonances entre ostéopathie et taïchi chuan
Dr Guy Renou / Ostéopathie et taïchi chuan, résonances et apports thérapeuthiques possibles
Dr Thierry Bouillet / Activités physiques et cancer : le cas des arts martiaux
Dr Hugues Deriaz / Conclusion

64 pages

Commander les actes du Colloque